Thines en Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes). Chemins de randonnées: GR de Pays Le Cévenol et le GR4.

Messages et commentaires sur le village de Thines en Ardèche (Auvergne-Rhône-Alpes). Chemins de randonnées: GR de Pays Le Cévenol et le GR4.

 

 

Messages de Thines

Créez gratuitement votre formulaire de contact :
  • Mathieu Le Letty Bonjour, Un copain tailleur de pierre a fait une sculpture à partir d'une photo d'une statue de l'église de Thines et je me demandais de quel saint il pouvait s'agir. Auriez-vous une idée ? Il s'agit du saint de gauche sur le côté gauche du portail (d'après la photo vue sur internet), tenant un livre dans la main gauche et montrant la paume de sa main droite. Merci beaucoup pour votre réponse.
  • Franchin
    Bonjour, nous venons d'acheter à Thines et je ne regrette rien, car c'est un site extraordinaire, vivement que nos travaux soient fini pour enfin avoir cette sensation de paix.
  • Martine Achaintre
    Bonjour , il y a un ou deux ans, nous avons rendu visite à un ami qui habite aux Vans et qui a eu la riche idée de nous faire visiter Thines. Nous avions acheté dans une boutique un jouet extraordinaire: un canard en bois qu'on pousse et dont les pattes en pneu imitent tout à fait la demarche de ce "volatile". J'aimerais en acheter d'autres et donc je recherche le nom et les coordonnées de cette boutique qui, si mes souvenirs sont bons, faisait aussi office de tourisme. Merci de me renseigner.
  • Patrice et Christiane Schmink
    Je suis monté à Thines pour la première fois en 1956, je faisais du camping avec mes parents à Champfagou au dessus des Vans. A cette époque on quittait la route goudronnée de la vallée du Chassezac pour emprunter un chemin de terre sablonneuse pour faire 7Km d'ascension. Le chemin était étroit et mon père avait un Renault que lui prêtait son patron pour les vacances, je crois que par moment il stressait un peu. C'était le début du renouveau de Thines, quelques marches montaient à la maison de l'artisanat située à l'entrée du village. Là, on pouvait choisir un objet artisanal, en olivier par exemple, et le payer en laissant l'argent dans une soucoupe (pas de vendeur présent). Le monument à la mémoire des résistants était presque flambant neuf et laissait une drôle d'impression au fond de nos coeurs. Le 10 Aout 1974, ma fiancée et moi, avons unis nos jours dans l'église de Thines sous l'égide du curé de Chambonas, le père Boyer. Et quand on se marie à Thines, l'union est inébranlable car Dieu est présent. En 2006, pour nos trente deux ans de mariage, nous avons fait sculpter la copie conforme de la statue de ND de Thines qui trône dépuis dans notre entrée. Nous venons souvent en pélerinage dans ce village sublime, symbole de notre vie.
  • Daniel Depoulon, France
    Je suis preneur (et donneur) d'informations sur la famille Depoulon dont plusieurs tombes du cimetière de Thines portent le nom. Je suis un descendant de celui qui, au début du 20ème , est parti s'installer aux Assions, quelques kilomètres après les Vans dans la direction d'Aubenas. Ce devait être le père de mon grand père qui figure sur l'acte de naissance de celui ci comme maréchal ferrand, né à Thines.
  • Willy Kiekens, Haaltert, Belgique
    J'étais à Thines en 1994 pendant le mois de septembre dans une petite maison de l'autre coté de la vallée sur la route pour Tastavin. C'était la plus belle vacance de ma vie; le samedi, je descendais vers Les Vans pour mes achats et je restais là jusqu'au dimanche. Pendant la semaine le facteur m'apportait du pain des Vans. J'ai des très bons souvenirs de madame Louise qui habitait dans une ancienne ferme; et qui était dans les années '50 la seule jeune fille de Thines; à cette époque, elle a eu sa photo dans le Paris-Match et elle a reçu de toute la France des demandes en marriage. C'était une Dame hors catégorie et j'espère de tout mon coeur qu'elle vie encore. Je trouve nullepart des renseignements de la ruine du château au dessus de la route pour Tastavin.
  • Cathy, France
    J'ai eu la maison de famille à Thines, par mon grand père maternel. Malheureusement, il y avait beaucoup trop de travaux à faire, et je n'avais pas assez de sous pour ça.
     J'ai dû la vendre, avec un pincement au coeur. Elle a été cambriolée régulièrement, meubles anciens, commodes et buffets, "homme debout" taillé dans un tronc.... malgré mes demandes aux habitants du village, personne n'a daigné m'aider à retrouver ces objets volés, témoins de la vie frugale de mes ancètres. La loi du silence, entre membres de clan, j'imagine... je n'étais que l'étrangère" qui prêtait sans contrepartie des terres pour ceux qui voulaient les utiliser... Un gentil cuisinier et sa douce compagne y ont vécu... j'espère que la vie leur a souri, après leur départ. Puis, j'ai prêté cette maison à un prétendu ami, sous condition d'une participation minime à l'électricité... je n'ai jamais obtenu celle-ci, et le locataire a même "récupéré" -sans m'en informer !- quelques objets qui n'avaient pas été volés avant !! Ma vie n'était pas facile,  j'aurais aimé un peu plus de gentillesse dans ces moments. Il n'en reste pas moins que j'ai beaucoup apprécié JF l'aubergiste de l'époque. Il me reste les odeurs de miel et bruyère, le bruit des cascades du ruisseau, les gours profonds et translucides aux eaux fraiches,  souvenirs ancrés dans ma mémoire, bien plus tenaces que les quelques indélicatesses humaines. Images des anciens maintenant disparus, quand les jardins cultivés étaient irrigués de canaux, ma tante au caractère âpre comme ces montagnes... jour de lessive dans le Rababelier au savon de Marseille, les seaux étamés scintillant d'eau claire...... Thines, mon pays, même si je n'y ai pas vécu, mes racines.
  • Claude Pariseault, Gatineau, Canada
    Nous avons eu le grand plaisir de visiter avec nos hôtes français, ce joli village juché dans la montagne, avec son église romane, le petit cimetière situé juste à côté et son beau monument dédié aux victimes de la guerre. Le tout dans un paysage quasi féerique avec cette brume qui flottait plus bas. Au plaisir !
  • Podvin Jean-Marc, Lyon, France
    Merci à la personne qui vendait des crèmes de marrons artisanales au Vans, ce printemps, qui nous a parlé de son village. Nous avons découvert avec nos enfants un endroit merveilleux, serein, vrai, où nous reviendrons bientôt pour un séjour plus long afin de pouvoir randonner dans ces paysages magnifiques.
  • Raymond Guinet, Malissard, France
    J'ai passé à Thines mes vacances d'été en 1962. Je faisais parti de l'association Amis et Batisseurs et Compagnons de Thines (c'est un peu pompeux). Nous nous proposions de remettre un certain nombres de choses enétat. En particulier, on a capté la source au dessus de Thines pour amener de l'eau au village. Concernant le monument aux morts, il est l'oeuvre de Baconnier que j'ai connu. Amitiés ardèchoise.
  • Jacqueline et Jean Pierre Vény, Rhône-Alpes, France.
    Nous avons découvert Thines en février 2007, un peu par hasard. Nous en sommes ravis. Mais une seule nuit dans le gîte ne nous a pas suffit pour avoir les renseignements souhaités. En particulier, j'aimerais en savoir un peu plus sur le monument contre le nazisme dont vous ne faites pas état. Dommage. J'espère bien y retourner un jour pour randonner dans cette magnifique région.
  • Roel en Trees Lauwaert-Capoen, Groot-Bijgaarden, België
    Nous y étions mi-novembre 2006. Fort impressionant. L'eglise vous invite à contempler et le travail de nos ancêtres et la nature vous rendent modeste.
  • Walter, Schenectady (NY), USA
    I have been twice to Thines in the Ardeche. It is heavenly and I would love to live in this peaceful and beautiful place. Thank you for your beautiful photos.
  • Demeester, Houtain le Val, Belgique
    En rando sur le Cévenol avec 6 amis, nous avons passé à Thines une soirée d'exception,tant par la beauté du site que par la situation unique du gîte d'étape; quelle vue de la grande terrasse ! De plus un accueil vraiment sympa de la gestionnaire amoureuse de son pays ...
  • Lalfert, Thonon les Bains, France
    Terminant mes études d'orthophonie, je tiens à remercier tous les clients de l'Auberge de Thines, qui au long de toutes ces années d'accueil, ont manifesté de l'intérêt pour mes études et mon enfance à Thines.
  • Nini, Århus, Denemark
    I went to Thines with my class, and I must say it's a lovely little town. Thanks a lot for the pictures !
  • Mathias, Fontenay le Fleury, France
    C'est de ma grise et maussade banlieue parisienne que je donne mon opinion sur ce village qui m'a tant apporté et qui tient une place de choix dans mon coeur. J'aime tout ce qui fait la vallée de la Thines: le village et son histoire, les randonnées, les rivières, les parties de pêche, la crème de châtaigne, le miel, les apéro entre autochtones, et mêmes les sangliers, c'est pour dire... Quand aux amis que j'y ait rencontré, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes, ils m'ont tous énormément apporté et je les en remercie.
  • France Didier, Saint Privat des Vieux, France
    Un jour mon père, natif de ce charmant petit village, m'a obligé à monter dans ce "trou perdu".  Je le maudissais. Puis en grandissant j'ai pu apprécier la vrai valeur de ce "trou perdu". La valeur de la terre, des pierres, des maisons, des gens un peu "bourrus",des toits qui sont fait en lauzes. En grandissant j'ai fait connaître "Thines" et non plus ce "trou perdu" à ma femme, à mes enfants, à mes amis et mon entourage. Peu de personnes n'ont pas apprécié le site (ils devaient être un peu fada). Maintenant cela fait bientôt quarante cinq ans que je monte à ce "paradis" ma femme, mes enfants y montent avec plaisir et c'est même une déception quand nous ne pouvons pas y aller. Maintenant nous sommes devenus de vrais thinois.
  • Mercier Joël, Alfortville, France
    La semaine dernière je suis venu à Thines et j'ai utilisé vos circuits de randonnées qui sont merveilleusement balisés. Je voudrai vous en remercier. Continuez dans cette voie. Merci et bon courage.
  • Dominique Rebout, Brighouse, Angleterre
    J'ai découvert Thines il y a de nombreuses années et je pense toujours a Thines comme le plus beau village du monde. Je vous remercie de votre merveilleux site, et je voudrais suggérer que vous y mettiez aussi une image du monument anti-nazi.
  • Jean-Marie Bastide, Montpellier, France
    Bravo et merci aux initiateurs de ce site. Je suis un descendant de ceux et celles qui ont vécu à Thines il y a de très nombreuses années: famille Delenne du Chambonnet. Je recherche des renseignements les concernent. Merci.
  • Duretz Olivier, Coetquidan, France
    Quel bonheur du fond de la lande bretonne de revoir des photos de ce petit bout de paradis qui me manque tant...


***

 

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright ©thines07.free.fr